Entré en service dans l’ABC en 1981, l’AMX-10RC, successeur du célèbre EBR Panhard, était au moment de son apparition l’engin de combat à roues le plus puissamment armé au monde.

En effet, pour un poids d’à peine 16 tonnes, il est armé d’un canon de 105 mm F2 (MECA) de 48 calibres qui tire l’obus-flèche OFL Mle F3 V° 1400 m/s. Amphibie et aérotransportable, c’est un engin rapide doté d’une large autonomie et qui fut le premier blindé français doté de la conduite automatique COTAC qui, à ses débuts, connut certains problèmes de mise au point du symblotage canon/conduite de tir. Prévu pour le théâtre centre-européen, l’AMX-10 RC fur engagé au Tchad lors de l’opération “Manta” (août-novembre 1983) pour contrer la menace des chars libyens qu’il détourna grâce à sa seul présence. A l’époque, c’était l’engin de combat le plus puissant que la France avait jamais engagé en Afrique subsaharienne. Son moteur HS-115 Diesel de 280 ch, le même que celui du VCI AMX-10P, fut remplacé plus tard par un Baudoin 6 F-11 SRX de 300 ch. Pour le tir de nuit, l’AMX-10 RC fut équipé d’un ensemble de télévision à bas niveau de lumière permettant les mêmes fonctions que la lunette de tir.

Pendant “Desert Shield”, les caméras d’origine furent remplacées par un ensemble plus évolué qui permettait d’identifier une cible jusqu’à 4000 mètres. On y ajouta aussi des blindages additionnels, prévus de longue date, et jamais montés, ceci pour éviter une fatigue prématurée des organes mécaniques mais aussi pour garder la capacité amphibie de l’AMX-10 RC. La direction de l’engin est assurée par ripage des roues dit “skid steering” qui lui permet de faire demi-tour sur place au prix d’une usure non négligeable des pneus sur un terrain rocailleux comme en Irak, mais les AMX-10RC engagés au sein de la division Daguet n’eurent pas l’occasion de faire demi-tour brutalement.

Caractéristiques :

  • Poids : 16 tonnes
  • Longueur : 9,48 m (canon à douze heures)
  • Largeur hors tout : 2,78 m (sans surblindage)
  • Hauteur hors tout : 2,56 m (y compris le télémètre laser)
  • Vitesse maximum : 85 km
  • Autonomie : 800 km
  • Armement secondaire : 1 mitrailleuse de 7,62 mm coaxiale
  • Equipage : 4 hommes dont 3 en tourelle
  • Protection NBC