Mise en service à partir de 1982, cette version de l’AMX-30, lui-même conçu à la fin des années 50, fut  marquée par l’apparition des « boites noires », c’est-à-dire de l’arrivée en force de l’ électronique à bord des chars français. Construite neuve ou par modernisation de l’AMX-30B, la version B2 représentait une sorte d’intermédiaire entre les …