Entré en service dans l’artillerie française à partir de 1989, le canon de 155 mm de 39 calibres était destiné aux divisions d’infanterie et aux divisions légères blindées. Il remplaçait l’obusier lourd de 155 mm ABS Mle 50. Conçu et fabriqué par GIAT Industries (aujourd’hui Nexter), il offrait la particularité d’une mise en batterie et …

Bien que très discret au sein de la division Daguet, l’ERC-90 Sagaie y fut présent sous la forme d’un escadron (4e) du 1er RHP. Ce véhicule 6×6, conçu sur fonds propres par Panhard, fut présenté à l’exposition Satory en 1977 avec pour armement le nouveau canon de 90 mm F4 du GIAT. Le général Lagarde, …

>> FICHE réalisée par le colonel (H) Bernard SERMENT, officier matériel de la 6e Division Légère Blindée Le système CROTALE* est composé de deux éléments principaux : l’unité d’acquisition et l’unité de tir qui est en fait le missile CROTALE : missile sol-air français à courte portée. L’unité d’acquisition détecte, évalue et désigne l’objectif à l’unité de tir. …

>> FICHE réalisée par le colonel (H) Bernard SERMENT, officier matériel de la 6e Division Légère Blindée —————————– Le Réseau Intégré de Transmissions Automatique (RITA) est produit en série en 1979 après une suite d’études techniques et la réalisation de prototypes dès 1960 par le Laboratoire Central des Télécommunications. Le système est alors développé et …

Au moment de « Daguet », le mortier rayé tracté de 120 mm, fabriqué par TDA Armements (aujourd’hui faisant partie du groupe de Thales) équipait la section de mortiers lourds (SML) de chaque régiment d’infanterie, aujourd’hui affectée à l’artillerie en double dotation. Cette arme est légère, mobile et très puissante. Ses effets sont réputés similaires à ceux …

Cette version antichar du VAB est l’une des plus puissante de la famille. L’espace intérieur du VAB a permis l’installation du système antichar MEPHISTO qui utilise le missile filoguidé HOT. Le système est rétractable à l’intérieur de la caisse pour les déplacements, ce qui ne le distingue guère d’un VAB rang. Le module de tir …

Dans les année 50/60, l’infanterie motorisée française était transportée par des camionnettes tactiques 4×4 du type Unimog (FFA), Marmon et Renault qui n’offraient aucune protection aux fantassins embarqués. Dès 1957, l’EMAT s’inquiéta de cette situation, principalement en matière de protection NBC. Aussi, partant de différents camions blindés réalisés lors de la guerre d’Algérie, l’état-major établit …

Entré en service dans l’ABC en 1981, l’AMX-10RC, successeur du célèbre EBR Panhard, était au moment de son apparition l’engin de combat à roues le plus puissamment armé au monde. En effet, pour un poids d’à peine 16 tonnes, il est armé d’un canon de 105 mm F2 (MECA) de 48 calibres qui tire l’obus-flèche …

Mise en service à partir de 1982, cette version de l’AMX-30, lui-même conçu à la fin des années 50, fut  marquée par l’apparition des « boites noires », c’est-à-dire de l’arrivée en force de l’ électronique à bord des chars français. Construite neuve ou par modernisation de l’AMX-30B, la version B2 représentait une sorte d’intermédiaire entre les …