Tenue cam DaguetDans son récit de l’opération Daguet, le Général Derville nous rapporte l’anecdote d’un journaliste voulant absolument lui faire dire que le port du treillis vert n’était pas adapté au désert. Il nous dit lui avoir répondu qu’il n’avait rien d’autre à se mettre mais qu’en revanche, s’il pouvait faire quelque chose pour leur équipement futur lors de ses prestations télévisées, il lui en serait reconnaissant.

Ce journaliste n’y a sans doute pas été pour grand-chose, mais le vœux du général (alors Colonel) a été exaucé car l’intendance a su concevoir et distribuer pour la fin décembre une tenue bariolée sable parfaitement adaptée au théâtre d’opération. Elle deviendra par la suite emblématique pour la division Daguet. C’est l’occasion pour l’armée française de retrouver l’uniforme bariolé abandonné depuis la fin de la guerre d’Algérie et qui deviendra par la suite la norme avec la tenue Centre Europe portée aujourd’hui.

La coupe est absolument identique à celle de la même tenue F2 vert armée décrite dans une autre rubrique.

Le bariolage sable est constitué de larges bandes de couleur marron et gris sur fond sable. Le même bariolage est utilisé pour la fabrication de couvres casques, de housses de gilet pare éclat et de bobs.

L’efficacité de ce camouflage est certaine puisque les américains s’en inspireront pour créer le camouflage qui remplacera celui dit “petit cailloux” ou “éclats de chocolat” porté à l’époque sur ce théâtre d’opération et qui était à l’origine conçu pour les déserts américains.

Pour les collectionneurs qui voudraient reconstituer une tenue Daguet d’époque, il est bon de savoir que la veste F2 a vu ses poches de hanches supprimées en 1994. Les vestes F2 sans poches sont donc postérieures au conflit et seraient anachroniques sur un mannequin.

Christophe GUILLEMET