Crotale 1>> FICHE réalisée par le colonel (H) Bernard SERMENT, officier matériel de la 6e Division Légère Blindée

Le système CROTALE* est composé de deux éléments principaux : l’unité d’acquisition et l’unité de tir qui est en fait le missile CROTALE : missile sol-air français à courte portée.

L’unité d’acquisition détecte, évalue et désigne l’objectif à l’unité de tir.

L’unité de tir prend en charge la poursuite et l’élimination de la menace. Cette unité de tir porte 4 missiles R-440. Elle peut tirer 2 missiles à quelques secondes d’intervalle. Le rechargement des lanceurs peut être effectué en moins de 2 minutes par un équipage entraîné.

L’armée française, après une série de tests, en fait l’acquisition en 1972. Elle manifeste son intérêt pour ce nouveau système de défense antiaérienne car son propre système a perdu de son efficacité face à l’évolution de la menace aérienne à basse altitude.

Elle perçoit ainsi des « CACTUS » R-440, rebaptisés « CROTALE ».

 

Le CROTALE au cours de l’opération DAGUET :

Les matériels français ont été engagés à DAGUET avec la batterie de défense sol-air (EDSA) « Sancerre » de la BA702 d’Avord renforcée de plusieurs éléments des « Crau » de la BA125 d’Istres et « Servance » (surnommée « Serfrance »).

Leur mission était d’assurer la défense anti-aérienne de zones clés, de points sensibles ou d’unités engagées au combat. Ils ont ainsi participé à l’acquisition de la supériorité aérienne par la destruction du potentiel aérien irakien, qui combinait une position aérienne défensive et offensive.

Il s’agissait donc d’intercepter les éventuelles attaques aériennes ennemies et de détruire tous les avions en vol. La supériorité fut acquise dès les premières heures après le déclenchement de l’opération, grâce au système de défense aérienne mis en place (alerte en vol des avions de défense aérienne, des Awacs et des ravitailleurs). Les CROTALE étaient déployés au cas où les Irakiens (en raid suicide) franchiraient le premier dispositif de défense, ce qui offrait une capacité de réaction non négligeable.

Par ailleurs, une batterie était affectée à la défense de la base d’Al Hassa et une seconde à la protection du quartier général de l’opération DAGUET.

Lors de leurs déplacements, les lance-missiles CROTALE sont escortés par des JEEP M-201, rebaptisées « old lady » et elles-mêmes conçues par Hotchkiss.

 

Caractéristique CROTALE CATUS R-440 :

  • moteur : moteur à poudre
  • missile : masse : 85 kg, longueur : 2.89 m, diamètre : 150 mm, portée : 13 km
  • altitude de croisière : supérieure à 6000 m
  • guidage : radar et infrarouge

——————–

*Le missile est conçu par Thomson-Houston (aujourd’hui Thomson-CSF) dans les années 1960 à l’origine pour satisfaire un besoin de l’Afrique du Sud. Thomson TSF réalise la partie radar et les équipements et Matra le missile. Les véhicules porteurs relèvent de Hotchkiss.