>> FICHE réalisée par le colonel (H) Bernard SERMENT, officier matériel de la 6e Division Légère Blindée

—————————–

Le Réseau Intégré de Transmissions Automatique (RITA) est produit en série en 1979 après une suite d’études techniques et la réalisation de prototypes dès 1960 par le Laboratoire Central des Télécommunications. Le système est alors développé et industrialisé par « CIT Alcatel ».

Il permet l’établissement rapide de communications téléphoniques, la transmission de messages télégraphiques d’images et de données.

Il résiste aux actions de destruction, de brouillage et d’écoute de l’adversaire. Ainsi, même si les centraux téléphoniques sont détruits sur le champ de bataille, les communications sont maintenues.

Le RITA au cours de l’opération DAGUET :

Lors de cette opération le détachement RITA relevait de la responsabilité du 28e régiment de transmissions. L’opération DAGUET a représenté le premier engagement opérationnel de ce système. Le détachement comprenait 4 centres nodaux, 10 relais FHM et 6 groupes de raccordement RITA 1G.

Déployé dès le 13 janvier 1991, sa mission a consisté à assurer les communications internes et externes de la division DAGUET, la liaison avec le 18e corps américain ainsi que les raccordements internationaux.

Les liaisons ont ainsi été garanties, sans discontinuité lors de l’engagement terrestre du 24 au 28 février 1991, en ambiance NRBC permanente et sans toujours disposer d’une protection fournie par des unités d’infanterie.

Le détachement RITA s’est distingué par la manœuvre de déploiement vers l’avant pour assurer le raccordement des PC de la division DAGUET par le biais de pénétrantes RITA.

Caractéristique du dispositif RITA :

  • zone de couverture : 30000 km²

Syracuse 28e RT