« Le 6e REG, tout jeune régiment de génie, n’avait ni la formation, ni l’entraînement opérationnel, ni les matériels pour affronter une armée experte en mines et armes chimiques. Nous nous sommes battus pour l’équipement, les cadres ont tout inventé dans le désert pour préparer les hommes et, finalement, avec le soutien de l’EMAT et …