daguet2Le 2 août 1990, après l’invasion du Koweït par l’Irak dirigé par Saddam Hussein, une force multinationale de libération est constituée, encadrée par différentes résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.

L’action de la France se traduit par un déploiement aérien sans précédent, par l’envoi de parachutistes dans les Emirats, puis par la création de la division Daguet, composée de 14 500 militaires projetés au cœur de la péninsule arabique, avec tout leur matériel de combat et les soutiens nécessaires pour une durée de huit mois.

Dès le mois de septembre 1990, la division Daguet déploie des moyens techniques colossaux afin d’asseoir les positions françaises au cœur du désert et de préparer ses contingents à l’offensive directe des mois de janvier et février 1991.

L’opération « Tempête du désert » déclenchée par la coalition le 17 janvier 1991, consiste avant tout en une frappe aérienne qui s’étend sur 43 jours, contre l’armée irakienne, suivie d’une offensive terrestre, du 23 au 26 février, durant laquelle les soldats français progressent vers la ville d’Al Salman. Le 24 février, les forces irakiennes sont encerclées. Le 27 février les forces alliées occupent le Koweït et libèrent Koweït City. Un cessez-feu est proclamée le 28 février.

daguet31